Al lark sous les tropiques (suite)

Publié le par Al lark

Enfin du temps calme sous les tropiques pour Morgane qui participe à une campagne de recensement de la mégafaune marine dans les eaux françaises des Antilles et de Guyane, la campagne REMMOA (REcensement de la Mégafaune Marine par Observation Aérienne). Elle nous racontait le début mouvementé de la campagne ici. Voici la suite de ses aventures riches en belles rencontres:

L'équipe REMMOA. Crédit photos: AFB - Pelagis

L'équipe REMMOA. Crédit photos: AFB - Pelagis

"En moins de deux semaines intensives de travail, la zone a été entièrement couverte avec plus de 90h de survols. Et quels survols ! La Guyane nous a à la fois réservée de très belles conditions de vol mais aussi un grand nombre de très belles observations.

Tout d’abord de très nombreuses sotalies, les dauphins de Guyane (Sotalia guianensis), dont des programmes sont lancés localement pour mieux les connaitre, avec un partenariat entre GEPOG et le WWF.

Sotalie (Sotalia guianensis) et sotalies vues d'avion. Crédit photos Stellar Tsang et AFB - Pelagis - Antoine Baglan.Sotalie (Sotalia guianensis) et sotalies vues d'avion. Crédit photos Stellar Tsang et AFB - Pelagis - Antoine Baglan.

Sotalie (Sotalia guianensis) et sotalies vues d'avion. Crédit photos Stellar Tsang et AFB - Pelagis - Antoine Baglan.

Mais aussi de nombreuses raies côtières, les mourines (Rhinoptera bonasus) , et surtout de très nombreuses raies manta (Manta birostris).

Raies manta observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Ghislain Dorémus.

Raies manta observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Ghislain Dorémus.

Mais la plus belle découverte de ces survols fût sans nul doute les différentes observations de baleines à bosse (Megaptera novaeangliae), dont certaines avec des jeunes de l’année. Alors que cela n’est pas la saison des naissances pour les populations de l’hémisphère nord (elle a lieu durant l’hiver boréal), il y a fort à parier que ces individus proviennent des populations de l’hémisphère sud. Cela signifie donc qu’elles franchissent l’équateur et montent à plus de 6° Nord! Alors que normalement les baleines à bosse sont connues pour rester au sein de leur hémisphère lors de leur migration.

Baleines à bosse observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Thierry Sanchez, Antoine Baglan et Morgane Perri.
Baleines à bosse observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Thierry Sanchez, Antoine Baglan et Morgane Perri.
Baleines à bosse observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Thierry Sanchez, Antoine Baglan et Morgane Perri.

Baleines à bosse observées depuis l'avion. Crédit photos: AFB - Pelagis - Thierry Sanchez, Antoine Baglan et Morgane Perri.

Malgré un premier passage en 2008, la Guyane et ses eaux bleues hauturières largement inexplorées nous réservent donc encore de belles découvertes !

En dehors de ces observations particulièrement intéressantes, notons la grande diversité en terme d’espèces pour les cétacés, rien que lors de notre premier vol, pas moins de 12 observations ont été faites pour 8 espèces différentes ! Donc un kogia (cachalot nain ou pygmé) espèce jusqu’ici non observée en Guyane en dehors d’un échouage d’un individu vivant début 2017.

Echouage d'un cachalot pygmée (Kogia breviceps) en Guyane en mars 2017. Crédit photos: Réseau Echouages de Guyane.Echouage d'un cachalot pygmée (Kogia breviceps) en Guyane en mars 2017. Crédit photos: Réseau Echouages de Guyane.

Echouage d'un cachalot pygmée (Kogia breviceps) en Guyane en mars 2017. Crédit photos: Réseau Echouages de Guyane.

Parmi les autres observations qui nous en on mit plein les yeux :

Grand groupe de sotalie et observation de 2 orques. Crédit photos: AFB - Pelagis - Morgane Perri et Antoine Baglan.
Grand groupe de sotalie et observation de 2 orques. Crédit photos: AFB - Pelagis - Morgane Perri et Antoine Baglan.

Grand groupe de sotalie et observation de 2 orques. Crédit photos: AFB - Pelagis - Morgane Perri et Antoine Baglan.

Après tout ce beau travail accompli en Guyane, nous sommes de retour depuis quelques jours en Guadeloupe pour essayer d’avancer sur la zone Antilles. Heureusement, une semaine de beau temps nous a permis d’avancer avec désormais près de 50 % de la zone couverte, y compris une première journée de vols au niveau des îles du Nord (Saint Martin et Saint Barthélémy). Malheureusement le vent et la pluie sont de retour et nous bloquent à nouveau au sol. En espérant que cela changera rapidement et que nous puissions à nouveau voler, car la fin de mission approche…"

Survol de la Guyane. Crédit photos: AFB - Pelagis - Antoine Baglan.

Survol de la Guyane. Crédit photos: AFB - Pelagis - Antoine Baglan.

Commenter cet article

Shana lilie 25/10/2017 02:10

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir