Portrait - Daniel

Publié par Al lark

🙋‍♂️Cette semaine, on vous présente Daniel ! 
Daniel fait partie des pionniers de l'association, il suit, aide et soutient AL LARK depuis sa création. Que ce soit pour son expérience d'enseignant, de vieux loup de mer ou ses connaissances locales, il est toujours prêt à prêter main forte à l'association et à lui faire bénéficier de son expérience et surtout de sa sagesse. Il est le vice-président de l'association. On vous laisse le découvrir.. Belle lecture à vous ! 🐠 ☀️

Salut Daniel, présente toi :
"Je m'appelle Daniel Hourman. Mes amis m'appellent DAN. J'ai septante trois ans. Je suis un maître d'école honoraire, Breton pur beurre salé, qui a pourtant exercé surtout en montagne (17 ans) avant de retrouver la mer (St Malo à 3 ans de la retraite). J'habite à Pleurtuit depuis 20 ans. J'ai navigué pas mal dont sur la Cancalaise. Je suis vice président d'Al lark chargé de la vie associative depuis 2015 d'où mon surnom d'El Vice !"

Qu'est-ce qui t'a amené à Al lark ?
"A partir de 2004-2005 je suis allé donner un coup de main au centre de classes de mer du château du Nessay à St Briac. Y sévissait un certain Gaël Gauthier qui y exerçait la fonction d'animateur marin. Je suis sûr que c'est lui qui m'a passé le virus! Il était engagé bénévolement avec son ami Yoann dans ce projet que j'ai soutenu financièrement pendant presque 10 ans sans même connaître la couleur des bateaux! A cette époque, j'étais très impliqué dans la vie de la bisquine cancalaise. En 2015, quand l'asso s'est vraiment structurée, je me suis engagé."

Un moment qui t'a marqué depuis que tu connais l'asso ?
"Il y en a beaucoup mais ma première sortie à la rencontre des dauphins a sûrement été le moment déterminant."

Al lark en trois mots pour toi ?
"La plus difficile!Mais il faut jouer le jeu. Je dirai donc :
CONVIVIALITE - INITIATIVES - ENGAGEMENT."

Qu'as-tu appris de ton expérience avec Al lark ?
"Je distinguerai deux choses. Sur le plan personnel d'abord, j'ai beaucoup appris au contact des salariés. J'ai fait de superbes rencontres et vécu des moments uniques, pas seulement sur l'eau. 
En tant qu'El Vice, je me rends compte des qualités humaines qu'il faut pour mener une telle asso, de l'importance et de la valeur du bénévolat. On n'imagine pas de l'extérieur la quantité de travail à fournir « pour aller admirer les dauphins ». Le plaisir des adhérents est toujours lié, selon moi, au souci du bien -être des salariés, des stagiaires, des « services civiques » et des bénévoles qui s'investissent pour que « ça tourne ». Pas toujours facile !"

Merci beaucoup Daniel. Enfin, si tu étais un mammifère ou un oiseau marin ?
"Je choisis le pétrel fulmar (ou son cousin le pétrel tempête), un vrai oiseau de mer qui ne vient à terre que pour se reproduire et possède un système unique de survie au milieu de l'océan.
Ai-je aussi le droit à un autre oiseau mais pas marin? Ce sera le choucas, dernier compagnon des ascensions en haute montagne, parfois la seule preuve de vie là-haut. Un véritable ami." 

🌊