Notre travail sur les populations de cétacés en Ille et Vilaine

Publié le par Al lark


Les fonctions premières de l'association Al Lark sont de permettre au plus grand nombre de découvrir les baies du Mont Saint-Michel et de Saint-Malo et ses occupants et de sensibiliser les participants à respecter cet équilibre fragile qui permet la pérennité de cette biodiversité exceptionnelle. 


Parallèlement lors de ces sortie et en collaboration avec le CRMM (La Rochelle) et Océanopolis (Brest) et les groupes de travail "Grand dauphin" dans le cadre de Natura 2000 "Baie du Mont Saint Michel" et "Côte de Cancale à Paramé" ainsi qu'avec l'agence des aires marines protegées (création du parc marin du golfe normano-breton)
 , nous étudions la population de grands dauphins afin d'évaluer le nombre approximatif d’individus dans le groupe.

 

Fiche natura 2000 "Grand dauphin"


Nous utilisons pour cela des systèmes de cartographie basés sur la récolte de points et tracés GPS mais surtout la méthode d'identification utilisée principalement pour l'étude des cétacés : la photo-identification.


A l'aide d'un appareil photographique équipé d'un objectif de 420 mm, nous photographions les ailerons de tous les grands dauphins que nous côtoyons lors de nos sorties bateau.


         

Les grands dauphins ont tous des ailerons différents. En effet, lors d'interactions sociales, les grands dauphins se mordent au niveau de l'aileron provocant ainsi des cicatrices, des balafres, des dépigmentations qui seront apparentes toutes leurs vies… (Toutefois au fil des ans ces cicatrices évoluent… ce qui complique un peu les choses...)


Une fois ces photos collectées (près de 90 000 photos en 9 ans !!!), un long  et fastidieux travail commence : il faut comparer les différents ailerons obtenus afin de répertorier les individus présents le long de nos côtes.
 

Nous avons, en 9 années de travail, identifiés plus de 300 grands dauphins sur les baies du Mont saint Michel et de Saint-Malo. 


Les cartes d’identités réalisées à l’aide des photo-identifications nous donnent des éléments qui nous permettent plusieurs pistes de travail :

- tenter d’observer la fréquence de passage de ces individus sur notre secteur géographique.

- estimer par déduction le nombre approximatif d’individus dans le groupe.

- appréhender les parcours des différents groupes en mélangeant les données de diverses structures qui réalisent des photos identification sur le reste du golfe normano-breton (territoire de la population de grands dauphins côtiers la plus importante d’Europe estimée à 400 individus au minimum).


       

 

Publié dans Equipe AL LARK

Commenter cet article

Lahaye 01/07/2010 21:19



Bonjour, je suis heureux d'apprendre que de telle actions ont lieu pour préserver notre Baie. Je suis arrivé sur ce site par curiosité car en debut d'après midi on est sortis le long de la cote
avec le bateau familial et c'est avec grande émotion que j'ai pu voir ces grands dauphins ! Il s'agissait d'un petit
groupe de 5 ou 6 en face de la plage de carolles/Jullouville.


 


Merci pour eux de faire tout cela



poussardin 27/01/2010 14:00


félicitation, dans tous les sens du termes, protégeons notre baie,

étant natif du coin, je ne peux que vous encourager.

bon vent
c.p


Yvon Godefroid 03/07/2009 19:11

Je me suis permis de citer votre remarquable travail d'identification en page brugesfr.htm pour critiquer le fait que les delphinariums, et celui de Bruges en particulier, se sont toujurs refusés à créer un catalogue d'indentification de leurs dauphins captifs. Cet "oubli" - que j'avais pourtant dénoncé devant une commission parlementaire aujourd'hui défunte - leur permet d'importer et d'exporter n'importe quel dauphin d'une prison aquatique à l'autre, voir d'importer de nouveaux "fondateurs" capturés en mer via la filière maffieuse Cuba-Portugal-Espagne, sans que personne ne se rende compte de rien.

Cordier Marie-Thérèse 13/03/2009 21:42

Quelle chance de vivre cette passion, si proche de la nature et de ces animaux superbes!!! Longue vie à votre association et aux dauphins!! Protégez-les bien! Tout est en danger sur cette planète!!

Fabienne 12/01/2009 16:58

bonjourjuste un petit mot pour vous encourager dans vos démarches. je trouve super que vous respectez l'espace privé des dauphins et que vous leur laissiez l'initiative de venir  vous approcher ou pas.continuez