Actions scientifiques

Publié par Al lark

Depuis sa création, en 2004, l'Association AL LARK couple ses actions de sensibilisation et d'éducation au milieu marin à la collecte de données scientifiques, principalement sur les mammifères marins, mais également sur les oiseaux marins et le reste de la faune marine de la Baie du Mont Saint Michel et de la Côte d'Emeraude.

Actions scientifiques

Depuis 2004 nous effectuons un suivi de la population de grands dauphins (Tursiops truncatus) du golfe normano-breton. Celle-ci constitue la plus grosse population résidente de grands dauphins d'Europe, avec une estimation entre 400 et 500 individus. Ce travail s'effectue en particulier via la photo-identification. Cette méthode, non invasive, consiste à photographier les ailerons des dauphins sur lesquels vont se trouver des marques nous permettant de les distinguer les uns des autres. Ces marques sont principalement liées à leurs interactions sociales (jeu, bagarress, etc.) et peuvent donc évoluer tout au long de la vie de l'individu. Par conséquent, les jeunes ne sont pas marqués, et donc pas identifiables, ils sont dits "lisses"; puis avançant dans l'âge, ils vont, petit à petit, se marquer d'encoches, traces de morsures et autres signes distinctifs, comme des décolorations ou des pigmentations distinctes.

Individus très peu marqués, dits « lisses », Individus marqué et donc identifiable, Individus très marqués. © Association AL LARK

Individus très peu marqués, dits « lisses », Individus marqué et donc identifiable, Individus très marqués. © Association AL LARK

La première photo prise d'un dauphin constitue la "capture", la première fois où il est intégré au catalogue, puis toutes les photos prises par la suite où il est possible de reconnaître cet individu sont les "recaptures". Ces marques pouvant évoluer tout le long de la vie du dauphin, il nous faut donc réussir à le prendre en photo régulièrement pour pouvoir être capables de le reconnaître.

Individu observé le 03/09/2006 et « recapturé » le 26/06/2012. © Association AL LARK

Individu observé le 03/09/2006 et « recapturé » le 26/06/2012. © Association AL LARK

En 2019, nous avons commencé l'analyse des données de terrain : données GPS, données météorologiques, données environnementales (bathymétrie, marée, température de l'eau, etc.) avec le travail d'une stagiaire en 1ère année de Master, Oihana Olhasque.

Actions scientifiques

Les autres espèces de mammifères marins qui sont régulièrement observées dans notre secteur, et donc monitorées par AL LARK, sont, les dauphins de Risso (Grampus griseus), les marsouins communs (Phocoena phocoena), les dauphins communs (Delphinus delphis), les phoques veau marin (Phoca vitulina) et les phoques gris (Halichoerus grypus).

Notre travail sur les dauphins de Risso a débuté en 2007. Cette espèce est présente uniquement de façon saisonnière chez nous. Les dauphins de Risso sont observables le long de nos côtes à la fin du printemps et durant l'été car ils suivent leur ressource alimentaire principale, les seiches (Sepia officinalis), qui elles viennent à la côte à cette période pour se reproduire. Des observations de dauphins de Risso ont lieu tous les ans. Parmi eux, certain individus reviennent systématiquement d'une année à l'autre et en particulier une femelle, "Marisa", observée pour la première fois en 2007 dans nos eaux et chaque année depuis 2016.

Juvénile de dauphin de Risso avec déjà quelques des cicatrices, individu plus âgé couvert de cicatrices. © Association AL LARK, Gaël GAUTIER

Juvénile de dauphin de Risso avec déjà quelques des cicatrices, individu plus âgé couvert de cicatrices. © Association AL LARK, Gaël GAUTIER

Photos de Marisa au fil des ans © Association AL LARK: Gaël GAUTIER, Morgane PERRI, Joëlle DE WEERDT

Photos de Marisa au fil des ans © Association AL LARK: Gaël GAUTIER, Morgane PERRI, Joëlle DE WEERDT

Mégafaune marine de Bretagne.

Mégafaune marine de Bretagne.

Depuis 2015, Gaël Gautier est le co-conservateur de la réserve ornithologique de l'île des Landes, à Cancale. Tous les ans, des comptages y sont effectués afin de réaliser le suivi des populations d'oiseaux nicheurs (grand cormorancormoran huppégoélands marinbrun et argentétadorne de Belonhuîtrier pie).

Poussins de goélands au nid, sur l'ile des Landes © Association AL LARK: Gaël GAUTIER

Poussins de goélands au nid, sur l'ile des Landes © Association AL LARK: Gaël GAUTIER

Actions scientifiques

En 2018, l'accent a été mis sur la photo-identification avec la mise en place effective d'un groupe de travail de tri de photo avec nos bénévoles. Ainsi, plus de 90 personnes ont été formées à notre méthode de travail. Cela nous a permis de poursuivre le traitement de nos plus de 160 000 photos collectées en 15 ans. Ce groupe était encadré par une stagiaire en 2ème année de Master, Julie Le Coz.

Depuis 2017, AL LARK est structure référente de l'outils OBSenMER (https://www.obsenmer.org/),  qui est une plateforme collaborative qui facilite la saisie et l’analyse des observations en mer via les sciences participatives. Nous avons en charge la validation de toutes les observations opportunistes rentrées via OBSenMER et géolocalisées entre la baie de Lannion à l’ouest, Granville à l’est et au-delà des Minquiers au nord.

Actions scientifiques
Actions scientifiques

Depuis 2009, l'association AL LARK est également membre du Réseau National Echouage (http://www.observatoire-pelagis.cnrs.fr/observatoire/Suivi-des-echouages-37/le-reseau-echouages-rne/). Ses trois salariés sont accrédités pour intervenir sur les échouages de mammifères marins, vivants ou morts, sur l'Ille-et-Vilaine et les départements limitrophes, en tant que correspondants locaux.

Renflouage d’un dauphin commun (Delphinus delphis) échoué vivant à Cancale. Nécropsie d’un grand dauphin (Tursiops truncatus) échoué à Hirel.

Renflouage d’un dauphin commun (Delphinus delphis) échoué vivant à Cancale. Nécropsie d’un grand dauphin (Tursiops truncatus) échoué à Hirel.

Vous trouverez ci-dessous un rapport bilan qui présente 15 ans de collecte de données scientifiques au sein de l'association AL LARK: notre méthode de travail, le travail de photo-identification sur les grands dauphins (Tursiops truncatus) du Golfe Normano-breton, notre travail sur les dauphins de Risso (Grampus griseus), notre implication dans les sciences participatives, notre travail au sein du Réseau National Echouage, ainsi que le bilan scientifique de l'année 2018.

Actions scientifiques

L'association AL LARK est également partenaire de nombreuses structures de recherches et de conservation: Agence Française pour la Biodiversité, IFREMER, Observatoire Pelagis, Saint Malo Agglomération, Association Bretagne Vivante, les sites Natura2000 de la Baie du Mont Saint Michel, de la Pointe du Grouin à Paramé et du site Cap Fréhel-Cap d'Erquy.

Actions scientifiques